news : Covid-19 : "la disponibilité de l’eau est le meilleur geste barrière"

    Le Président du Conseil mondial de l'eau répond à l'invitation de la Fondation Prince Albert II dans le cadre de la campagne « A Green Shift ? » lancée le 22 Avril 2020. 

    La Fondation Prince Albert II, très investie dans les thématiques environnementales dont celle de l'eau, a souhaité réagir au contexte actuel de pandémie en donnant la parole à des personnalités sur l'impact de la crise et les perspectives du « jour d’après ». 

    news : Le Conseil mondial de l’eau fournit du savon de Marseille à l’Etat sénégalais et à la Ville de Dakar

    Dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Covid-19, le Conseil mondial de l’eau a apporté sa contribution en fournissant du savon de Marseille pour les opérations de distribution de denrées et de produits de première nécessité, organisées par l’Etat sénégalais et la Ville de Dakar. L’eau et le savon étant les premières barrières pour se protéger contre la propagation du Covid-19, le Conseil mondial de l’eau a choisi de fournir aux plus démunis du savon de Marseille pour leur assurer une meilleure hygiène. 

    news : En Ouganda, le Conseil mondial de l’eau fédère les opérateurs de l’eau africains autour du 9ème Forum mondial de l’eau

    Kampala – Ouganda, 24 février 2020 : « Jusqu’en Mars 2021, l’Afrique est l’Eau Capitale. Saisissons cette opportunité pour que l’intelligence de l’Afrique s’exprime haut et fort. […] Prenons ensemble le chemin de Kampala à Dakar. », Loïc Fauchon, Président du Conseil mondial de l’eau, ouvre le Symposium du 20ème Congrès International de l’Association Africaine de l’Eau (AAE) sur cet appel vers le prochain Forum mondial de l’eau.

    news : Loïc Fauchon, Président du Conseil mondial de l'eau, porte la voix de l'eau dans le quotidien argentin La Nación

    Le 15 février 2020, Loïc Fauchon, Président du Conseil mondial de l'eau, prend part à la chronique "Vivre avec moins d'eau. Un autre défi pour le monde" du quotidien Argentin La Nación. Parmi les invités de marque, il porte la voix de l'eau en alertant sur les défis actuels et les réponses à apporter.

    Lire l'article

    news : En Belgique, le Conseil Mondial de l’Eau s’engage auprès des acteurs politiques et techniques de l’eau

    « Toute personne a le droit de disposer d'une eau potable de qualité et en quantité suffisante pour son alimentation, ses besoins domestiques et sa santé », c’est en ces termes que la Ministre wallonne de l'Environnement, de la Nature, de la Forêt, de la Ruralité et du Bien-être animal, Céline Tellier, a accueilli la 71ème réunion des Gouverneurs du Conseil mondial de l’eau, à Liège, le 5 février 2020. 

    news : Les toilettes : un luxe pour les plus démunis

    Aujourd’hui c’est la journée mondiale des toilettes. Ça n’est pas une blague.

    A travers le monde, 4.2 milliards de personnes, plus de la moitié de la population mondiale, ne disposent toujours pas de services d’assainissement gérés en toute sécurité (1). 

    L’accès à l’assainissement est un droit humain s’inscrivant dans les Objectifs de développement durable. Cela veut dire que d’ici 2030, nous nous devons de mettre un terme à la défécation en plein air, et permettre à tous d’avoir accès à des toilettes et à plus de dignité pour une vie meilleure.  

    news : Cairo Water Week, le Conseil se fait lanceur d’alerte, porteur de solutions et initiateur de médiation

    Le Conseil annonce la mise en place d’un Observatoire International des Ressources en Eau et en Energie Non Conventionnelles

    Au Caire, Loic Fauchon et Le Conseil Mondial de l’Eau, réaffirment publiquement leur disponibilité en matière d’hydrodiplomatie, et annoncent la mise en place d’un Observatoire International des Ressources en Eau et en Energie Non Conventionnelles.

    news : Sommet International de Marrakech sur la Sécurité Hydrique, le Conseil appelle à redonner dignité et confiance

    Mardi 1er octobre 2019 à Marrakech, lors de l'ouverture du « Sommet International de Marrakech sur la sécurité hydrique », Loïc Fauchon, Président du Conseil mondial de l'eau indique : "L’eau [...] est souvent en souffrance, en maltraitance [...] Pourquoi ? Tous ici vous le savez !" 
     
    Face à 300 participants, venus de 65 pays, il explique : "Parce que la démographie est galopante, avec une population qui chaque jour un peu plus, se concentre dans les villes et surtout les mégacités, avec son cortège de pauvreté et ses pollutions effrayantes..."