News

    Agir pour l’eau avec le Pacte d’Istanbul

    Posté le 01 mars 2018

    - Les Autorités Locales et Régionales s’engagent pour l’eau et l’assainissement face aux changements globaux - Marseille-Barcelone-Medellin, le 4 Avril, 2014 - Les villes et leurs périphéries s’étendent sans cesse, la pollution croît et le changement climatique se fait ressentir. Tous ces facteurs exercent des pressions sur les ressources en eau, qui sont des menaces pour la santé, l’environnement et l’économie, ainsi que pour les villes qui assurent un rôle essentiel en apportant à leurs concitoyens une eau propre et un service d’assainissement adapté.  Aujourd’hui, les services d’approvisionnement en eau sont de plus en plus décentralisés. Gérer l’eau de manière équitable, efficace et durable requière des actions coordonnées et des solutions locales de la part les villes.  En 2006, lors du 4ème Forum mondial de l’eau à Mexico, par la « Déclaration sur l’eau des autorités locales », les dirigeants locaux et régionaux avaient appelé d’une même voix les gouvernements nationaux à créer des partenariats plus efficaces pour l’accès à l’eau et l’assainissement. En 2009, à l’occasion du 5ème Forum mondial de l’eau à Istanbul, les Autorités Locales et Régionales lancèrent un pacte pour l’eau.  Le Conseil mondial de l’eau avec les organisations réunissant les Autorités Locales et Régionales telles que le Réseau Mondial des Villes et Gouvernements Locaux et Régionaux (CGLU) et le Conseil international pour les initiatives écologiques locales (ICLEI) s’engagent à accompagner les villes, les métropoles et les régions à développer leurs capacités à répondre aux défis relatifs à l’eau et à l’assainissement. Le Pacte d’Istanbul pour l’eau constitue une initiative unique qui reconnait les Autorités Locales et Régionales comme la clé de voûte dans la gestion de l’eau. Le Pacte d’Istanbul pour l’eau propose un appui aux décideurs locaux ainsi que des solutions pour échanger, promouvoir et apprendre pour qu’ils améliorent leur gestion et leurs services d’eau face aux changements globaux.  Le Pacte d’Istanbul pour l’eau reconnaît que la gestion de l’eau urbaine nécessite des efforts concertés et incite ses signataires à mettre en place des actions. A ce jour, le Pacte réunit plus de 1 100 signataires à travers le monde, et ce grâce aux efforts constants des promoteurs du Pacte et de ses principaux partenaires tels que CGLU et l’ICLEI. Pour encourager d’autres acteurs à suivre leur exemple et rejoindre le Pacte, le Conseil mondial de l’eau et ses partenaires ont développé le site Internet du Pacte d’Istanbul pour l’eau : www.istanbulwaterconsensus.org. Au-delà des informations sur le Pacte, ses objectifs et ses engagements, le site Internet a pour but de mettre en avant des solutions innovantes et efficaces, ainsi que des actions et des politiques mises en place dans le monde entier par les signataires les plus engagés dont Bordeaux (France), Brisbane (Australie), Buenos Aires (Argentine), Incheon (Corée du sud), Léon (Mexique), Osaka (Japon) et l’Etat de Sao Paulo (Brésil). Le Dialogue pour l’Eau et les Villes tient lieu de réunion de lancement du processus  des Autorités Locales et Régionales du 7ème Forum mondial de l’eau et, de la conférence Habitat III, qui, ensemble, soutiennent la mise en œuvre du Pacte d’Istanbul pour l’eau. Le thème de « l’Eau et les Villes » ainsi que le Pacte bénéficieront par ailleurs d’une forte visibilité durant l’année, notamment lors du Forum international de l’eau se tenant du 27 au 29 mai 2014 à Istanbul. A l’occasion du Forum urbain mondial, le Conseil mondial de l’eau, CGLU, l’ICLEI, UN-Habitat et GWOPA font la promotion du Pacte d’Istanbul pour l’eau et du thème de « l’Eau et les Villes » et vous encouragent à en savoir plus sur le sujet. 

    Visitez le site du Istanbul Water Consensus Lisez le programme du Forum urbain mondial