News

    Améliorer la gouvernance de l’eau en Afrique ? Les 5 propositions concrètes de Loïc Fauchon, Président du CME

    28 mars 2021

    Loïc Fauchon, Président du Conseil mondial de l’eau, aux côtés de Angel Gurria, Secrétaire Général de l’OCDE, pour porter les engagements du Conseil mondial de l’eau et présenter des propositions concrètes.

    Dans le cadre des « OCDE Water Days » organisés à l’occasion de la Journée mondiale de l’eau 2021, Loïc Fauchon, Président du Conseil Mondial de l'Eau a été invité à participer à l'ouverture de la session spéciale « La Gouvernance de l’eau dans les villes africaines », aux côtés de Angel Gurria, Secrétaire Général de l' OCDE. Ce webinaire réunissant les maires de 6 grandes villes africaines, la CGLU-A  (Gouvernements Locaux Unis d'Afrique)  et le Ministre de l'eau du Maroc, s'est déroulé mercredi 24 mars 2021 à Paris.


    La pandémie de COVID-19 a agi comme un amplificateur des défis urgents en matière d’eau et d’assainissement en Afrique, en particulier pour 56% de la population urbaine vivant dans des établissements informels, n’ayant pas accès aux conditions d’hygiène adéquates.
    L’évolution climatique, l’urbanisation et la croissance démographique ne feront qu’accroître les pressions sur les ressources en eau, près de 166 millions d’Africains seront confrontés à des pénuries d’eau d’ici 2050 (source OCDE).
    En préparation du 9e Forum mondial de l’eau de Dakar qui se déroulera en mars 2022, ce webinaire de haut niveau dédié à l’Afrique a permis de valoriser l’engagement des maires et des dirigeants municipaux en matière de sécurité de l’eau et de gouvernance de l’eau en Afrique.

    En ouverture de session, le Président du Conseil mondial de l’eau, Loïc Fauchon, s’est adressé à l’ensemble des participants en réaffirmant la position du Conseil et l’importance d’une bonne gestion de l’eau de manière durable :

    Conserver l’eau d’une saison à l’autre, d’une année à l’autre, d’un usage à l’autre est une nécessité absolue », avant d’ajouter « La conservation de l'eau pour le développement humain et la protection des écosystèmes n'est pas contradictoire, elle est complémentaire.

    Loïc Fauchon, Président du Conseil mondial de l’eau, aux côtés de Angel Gurria, Secrétaire Général de l’OCDE

    Loïc Fauchon a présenté des propositions concrètes pour améliorer  la gestion de l’eau dans les pays d’Afrique, parmi lesquelles : mettre la décentralisation et l’intercommunalité au service de l’eau,  rendre la gouvernance aussi transparente que l’eau, optimiser les capacités de stockage et maîtriser le cycle de l'eau.
    Il a proposé 5 actions prioritaires pour améliorer la gouvernances de l'eau dans les villes africaines : décentraliser la compétence de l'eau et de l'assainissement au plus près des collectivités locales, disposer de budgets autonomes, créer des instituts de formation des techniciens supérieurs d'exploitation, attribuer des moyens financiers et humains à la maintenance des ouvrages et ne pas opposer les villes et les campagnes.

    Loïc Fauchon a également tenu à saluer les efforts de Mme le Maire de Dakar ainsi que  le nouveau plan d'action du Royaume du Maroc mis en œuvre par le Ministre de l'Eau.

     

    Retrouvez l’intervention de Loïc Fauchon en ouverture de cette session :

     


    > Lire le discours de Mr Loïc Fauchon, pour la session « Water governance in African Cities »

    > Lire les articles de presse parus à l'occasion de la Journée mondiale de l'eau  :

    . La Tribune d'Afrique "Journée mondiale de l'Eau : la Covid-19 ou le nouveau révélateur des inégalités hydriques" - par Marie-France Réveillard.

    . Map Ecology "La gouvernance de l’eau, un choix pertinent pour la sécurité d’approvisionnement des villes africaines (M. Amara)"

    . La Provence "Loïc Fauchon, more than ever a world ambassador for water "