News

    L'eau et la croissance verte à Stockholm

    WWC

    Posté le 15 octobre 2012

    Lundi 27 Août, Stockholm - Le gouvernement coréen et le Conseil mondial de l'eau ont organisé conjointement une session parallèle, au cours de la Semaine International de l'Eau à Stockholm. Ce fut l'occasion de mettre à jour, en présence d’une salle de participants comble, l'évolution du programme « Eau et croissance verte » qui est mise en œuvre par les deux parties depuis 2010, et d'évoquer le futur développement de ce programme.
    Après le discours d'ouverture de M. Ji-Hyun Lim du ministère du Territoire, des Transports et des Affaires maritimes de la Corée, le professeur Ben Braga, Vice-président du Conseil mondial de l’eau, a accueilli les participants à l'événement, et a souligné la nécessité de trouver des moyens de concilier notre développement et la préservation de nos ressources naturelles.

    « Cela signifie utiliser l'eau comme moteur pour le développement, ce qui va bien au-delà de la simple notion de l’eau pour l'eau. Cela signifie une augmentation des investissements dans les infrastructures de l'eau et dans les programmes, car les conséquences de ne pas assurer la sécurité de l'eau dans le futur seraient bien trop désastreuses. » Il a ajouté que les décideurs devraient s’attacher à ce que les usages de l'eau soient équilibrés de façon réfléchie, à travers un processus de gestion d'offre de demande exhaustif, et en associant les populations dans les choix, par la consultation publique et les processus de mise en œuvre.
    Mme Eun-kyung Park, Présidente du Forum de l'Eau de Corée et membre du Bureau du CME, a ensuite présenté le contexte historique dans lequel le programme a trouvé sa genèse.

    Une grande partie de la session a été consacrée à la discussion sur la croissance économique de la Corée, en ce qui concerne l'eau et ses principales étapes dans la croissance verte, en gardant en référence les particularités du programme commun « Eau et croissance verte ». Anthony Cox de l'OCDE a ensuite conduit les participants à une réflexion sur les défis qui subsistent dans le paysage international et la manière de faire avancer les choses. Lorsque le débat a été ouvert, les participants ont soulevé des questions concernant le développement des infrastructures d'une manière socialement et écologiquement sensibles et le déficit de financement connexe.

     

    Télécharger le Résumé analytique "Eau et croissance verte" (32 pages - .pdf 1,5Mo)
    Télécharger le Rapport complet "Eau et croissance verte" (175 pages - .pdf 4Mo)